PAUL BENSUSSAN

6 nov 16

Merci à l’expert Marie Christine Gryson pour cette enquête. C’est une victoire de taille pour tous ceux qui dénoncent depuis longtemps le recours en justice à ce faux concept du syndrome d’aliénation parentale (SAP) pour nier la parole des enfants victimes de viols et attribuer leurs accusations à une manipulation de leur mère. Le Sap, inventé par le pédophile américain RIchard Gardner, qui s’est suicidé de 18 coups de couteau, est couramment utilisé dans les tribunaux français, y compris par des juges, pour traiter les enfants de menteurs ou leur attribuer de « faux souvenirs ».
Le ministère des familles va donc proscrire le SAP, mais rien n’est prévu pour sanctionner ou poursuivre ceux qui auront désormais recours à ce faux syndrome. L’un de ses adeptes en France n’est autre que Paul Bensussan. Ce psy, qui n’avait jamais vu aucun des enfants d’Outreau, avait mis en cause leur crédibilité dans son audition devant les assises de 2004.
Voyons le verre a moitié plein plutôt qu’à demi vide: rien n’interdira aux parties civiles désormais d’intenter une action contre tout recours au SAP dans un proces.

 

30 juillet 2014

Dormez, brave gens ! Tout ce que vous lisez ou voyez sur les réseaux sociaux dont mon blog, mais jamais dans le torchon qui vous sert dans les godes, ni sur les écrans de télé, n’est que fadaise.

Les mères en détresse qui ne cessent de m’alerter sur le martyre de leurs enfants aux mains d’un prédateur sexuel ne peuvent être que délirantes parano ou victimes du syndrome d’aliénation parentale (SAP).

Ecoutez plutôt les leçons de l’expert psy Paul Bensussan, tellement puissant qu’il peut déchiffrer la parole de l’enfant sans l’avoir rencontré comme à Outreau et dans l’affaire en cours de la petite L.

Circulez, et estimez-vous heureux, le jour où vous découvrirez l’horreur commise par un parent ou un proche sur le fruit de vos entrailles, si vous pouvez ensuite revoir votre bébé à l’occasion.

Le nuage nucléaire de Tchernobyl s’était arrêté à nos frontières, aviez-vous appris de la bouche de nos élus à l’époque. Le cataclysme pédocriminel l’a imité.

Dormez, et surtout ne croyez pas ce que vous n’avez pas envie d’entendre !

Catégories
Archives