Journaliste puis rédacteur en chef à l’AFP durant 32 ans, je continue mon travail d’investigation dans des bouquins depuis 2006, sur des sujets percutants. La manipulation de la presse exige une vigilance de tous les instants, et une réaction en chaîne pour la combattre. C’est la raison d’être de ce blog.

Je me présente: Jacques Thomet, 64 ans, Franc-comtois (dont j’ai gardé l’accent avec fierté), licence d’histoire à Besançon puis diplôme du Centre de formation des journalistes (CFJ) en 1972. Un mois après avoir débuté au Provençal à Manosque en 1974, je suis rentré à l’AFP à Nice pour ne plus quitter cette grande entreprise: l’Agence France Presse, l’une des trois agences mondiales. Après la Côte d’azur, j’ai été en poste à Cuba, Paris, Brésil, Washington, Paris, Colombie, Venezuela, Equateur, et Paris.

Mon premier livre, Ingrid Betancourt: histoire de coeur ou raison d’Etat (Hugo Doc- 2006) visait à révéler les dessous de cette affaire scandaleuse. J’y reviendrai en détail. Ma mise en cause duPremier ministre de l’époque, Dominique de Villepin, m’a valu d’être censuré par les grandes télévisions françaises. L’une d’elles m’a interviewé durant 20 minutes. Mais au final l’enregistrement a rejoint la poubele, sur intervention de Matignon…

J’ai ensuite publié AFP Les soldats de l’information (Hugo Doc, octobre 2007), pour donner la parole aux personnels de l’Agence, cers soutiers de la presse. Vous devez savoir que 99% des médias en France, et une bonne part dans le monde, utilisent les dépêches de l’AFP pour confectionner leurs journaux (TV, radios, quotidiens, hebdomadaires, etc).

Les livres suivants: Les secrets de l’opération Betancourt (Fayard, 2008), publié en espagnol en 2010 par Planeta en Amérique Latine (Ingrid Betancourt: pasos en falso), puis AFP: les survivants de l’information (Hugo Doc, 2009).

A bientôt! See you, ate logo, ate ja! Jacques

7 réponses à “Moi, Jacques Thomet”

  • ESTRADE:

    Qu’allons nous en faire,le libérer avec des excuses,pourquoi pas!…..

    NOTA :adresse internet à ne pas diffuser à qui que ce soit. Merci (obligatoire)

  • Bernard Debrain:

    Monsieur,

    Votre site pourrait paraître intéressant s’il n’y reflétait une réalité loin de la vérité…

    Vous considérez Chavez comme un dictateur, alors qu’il fut élu en 1998, 2000 et 2006, avec plus de 50% des voix, et qu’il a eu à subir un coup d’état fomenté par les médias, l’industrie et la bourgeoisie compradore, le tout financé par les USA.
    Ce coup d’état était-il…démocratique… ou dans l’intérêt des nantis de ce pays, bourgeois, industriels et médias pour qui la frontière entre les intérêts privés et la trahison n’est jamais clairement définie.

    Vous dites que Chavez encourage le narco-traffic des FARCS, alors qu’il est pratiquement certain maintenant que les plus gros trafiquants de drogue de la planète sont bel et bien les services secrets américains, tout du moins en ce qui concerne la cocaïne, l’héroïne et le marché intérieur u.s du cannabis… C’est un secret de polichinelle que Pablo Escobar était un agent de la CIA… L’afghanistan avait pratiquement stoppée ses cultures de pavot, jusqu’à l’arrivée des américains et leurs « conseillers », depuis les exportations vers l’occident n’ont jamais été aussi importante… Le Roi Mohammed VI du Maroc, touche chaque mois des subsides provenant des récoltes réalisées dans les montagnes du Rif, ce qui n’émeut personne, la Hollande tire un impôt non-négligeable de ses « coffee shop » ou il n’ est servi que très peu de café… Le rôle de nos polices occidentales dans la lutte contre la drogue étant, de fait, limité à faire monter ou descendre le prix du produit…

    De plus, la place et l’ancienneté que vous occupez à l’AFP fait de vous quelqu’un dont on doit se méfier, vous n’auriez pas cette place, tellement stratégique, si vous étiez honnête… On donne cette place à des individus dociles et malléable, pas aux gens de conviction et indépendants…qui risqueraient de dire la vérité, au lieu de propagande !

    Nous, citoyens lambda, avons ouvert un peu les yeux, depuis l’arrivée d’internet et des gens comme MR ALAIN SORAL, PIERRE HILARD, PIERRE JOVANOVIC etc… nous ne croyons plus bêtement ce que veulent nous dire les médias dit « meanstream »…

    Je ne reviendrai plus sur votre site, pardon d’avoir dérangé et bonne chance à l’AFP l’agence de propagande française, tant que des gens croiront à ses sornettes quotidiennes.

    PS: Concernant l’invasion, la destruction et la spoliation de la Libye, l’OTAN fait état d’un espionnage, d’une source de renseignements émanant des journalistes sur place, l’AFP y aurait participé ?

    Que le Ciel vous tienne en joie.

    • Jacques Thomet:

      @Bernard Derain

      Laisse-moi au moins le temps de te répondre avant de claquer la porte ! Je le fais depuis un aéroport vite fait mais avec fermeté, car je n’admets pas ta mise en cause de mon honnêteté (sous Louis XIII on se retrouvait au Pré-aux-Clercs de bon matin). D’abord je ne suis plus à l’AFP. Ensuite tous mes écrits d’agencier témoignent de mon indépendance, notamment au Venezuela. J’ai couvert le golpe de 2002 pendant 40 jours, j’ai dénoncé le premier un coup d’Etat, donné ma parole aux proches de Chavez partis dans la clandestinité et souligné la complicité des grands médias avec la bande de Carmona. Mes papiers, repris partour dans le monde, n’ont pas peu aidé à sauver Chavez, toute modestie mise à part. Maintenant je regrette, Chavez a dérapé, j’ai enquêté sur le terrain, il abrite tous les derniers chefs des FARC, chez qui aussi j’ai été.
      C’est étonnant cette qualif de journaliste du mainstream. Une première, quand on connaît mes livres et ma lutte au quotidien… Mais discute, interviens, ne pars pas ! Je ne traite pas de malhonnête. Bon, je cours prendre mon vol. A bientôt ici ?

    • Catherine Fleury:

      Bonjour,

      Je ne suis pas d’assez près les médias pour répondre à tes commentaires sur Jacques Thomet à propos de Chavez. Je suis en train de lire son livre « Retour à Outreau », après avoir vu l’excellent documentaire d’Alain Sarde « Retour à Outreau ». Vous citez en autre Alain Soral, avec l’arrivée d’internet.. ce même Alain Soral fait justement l’éloge du livre de Jacques Thomet, qui dénonce le scandale d’Outreau et des nombreux enfants martyres qui n’ont pas été écoutés au moment des procès. Les violeurs ont été acquittés et courent toujours…

      • Jacques Thomet:

        Catherine bonjour,

        L’auteur du film « Outreau, l’autre vérité » n’est pas Alain Sarde, mais Serge Garde.
        JT

  • Catherine Fleury:

    Bonjour,

    J’ai récemment vu le formidable documentaire d’Alain Sarde « Outreau, l’autre vérité. Je suis en train de lire votre livre « Retour à Outreau » et suis offusquée par tous les non- dits, mensonges et agressions faites aux enfants mineurs lors des procès d’Outreau. Je suis écœurée par la justice française, mieux vaut ne jamais avoir affaire à elle. Bravo pour votre ouvrage, j’ai le coeur serré en le lisant, mais quelle révélation! Dommage qu’on ne trouve pas votre livre en librairie!!! J’ai dû le commander par internet à l’éditeur « Kontre Kuture » contre un prix raisonnable de 17 € (seul éditeur apparemment qui le propose); sinon, un seul exemplaire m’était proposé d’occasion sur le site Amazone au prix de 50 €!!!!
    J’espère très sincèrement que tous les enfants martyres d’Outreau obtiendront un jour gain de cause, qu’ils seront dignement indemnisés et que leurs agresseurs sexuels seront rejugés pour les actes qu’ils ont commis. Je pense aussi à tous ceux qui n’osent pas parler par peur des représailles, enfermés dans leur mutisme et qui n’avoueront peut-être jamais…
    Merci pour votre livre. J’en parle à mon entourage pour qu’il soit lu par un maximum de personnes.
    Catherine.

Laisser un commentaire

Catégories
Archives