Share to Google Plus

13 janvier 17
Une preuve de plus de l’insupportable laxisme judiciaire en matière de crimes sexuels sur mineurs. Cet individu sera donc libre dans 18 mois avec les remises de peine habituelles.
Un chef scout, qui plus est. Avec le juge de Houston, il aurait pris un max. On espère qu’il sera bien accueilli dans le quartier des « pointeurs » par les autres détenus.
Autre chose: la presse continue de ne pas donner l’identité des criminels sexuels et personne ne s’en formalise.

Laisser un commentaire

Catégories
Archives