Share to Google Plus

 

26 mai 2015

Même si je ne suis pas à Rennes, je suis de près le procès de Daniel Legrand fils aux Assises. Je viens de diffuser ici deux copies du dossier Outreau (30.000 pages de cotes judiciaires et rapports) que MOI j’ai lu, à la différence des pseudo-journalistes qui pérorent dans les gazettes et nous traitent maintenant de « complotistes »,après avoir osé nous qualifier de « révisionnistes » et même, horreur, de « négationnistes ».

Eric Dupond-Moretti, avocat de la défense, vient de dire en audience cet après-midi que « moi je ne suis pas certain que les complotistes vont s’arrêter là ».

Non, Monsieur, personnellement, je ne vais pas m’arrêter là. Je ne suis pas un complotiste, mais un journaliste qui a découvert les horreurs d’Outreau pendant une enquête longue de deux années pour mon livre « Retour à Outreau – Enquête sur une manipulation pédocriminelle ».

Je les ai relatées, sans diffamer qui que ce soit. La preuve, s’il en faut une? Ni vous ni MM. Berton et Delarue ne m’ont poursuivi devant la XVIIe chambre à Paris (délits de presse).

Vous, je vous ai écrit à deux reprises, pour vous provoquer en duel pour un débat sur un plateau de télévision, mais vous n’avez pas relevé le gant. J’attends toujours votre réponse.

M. Delarue, lui, a sorti sa plume pour m’envoyer une lettre étonnante avec des noms d’oiseau au nom de son client, l’acquitté Alain Marécaux. Il m’y annonçait, après le délai de prescription, leur décision de ne pas me poursuivre « pour ne pas m’offrir un forum ». Je laisse mes lecteurs déduire le qualificatif pour une telle dérobade.

Messieurs les avocats de la défense, souhaitez-vous que je publie sur mon site internet www.jacquesthomet.com l’intégralité des 30.000 pages du dossier? Les lecteurs disposeront alors de tous les éléments pour découvrir où se cachent les vrais complotistes…

 

27 réponses à “Outreau: Dupond-Moretti et consorts vont-ils m’obliger à publier les 30.000 pages du dossier judiciaire ?”

  • Oui, cela m’intéresserait beaucoup de pouvoir lire le dossier !
    Merci pour votre travail.

  • Oui avant la fin du procés afin qu’il ne soit pas trop tard…

  • Sophie Fernandès:

    C’est peut-être la seule façon de nous obliger, tous autant que nous sommes, à ouvrir enfin les yeux… je le lirai aussi.
    Bravo et merci pour votre ténacité!!!
    Cordialement.

  • Evelyne:

    Oui. On les attend pour fb.

  • Skeptico:

    Publiez le s’il vous plaît ! Nous sommes certainement plusieurs à n’attendre plus que cela. Merci pour votre travail toujours très intéressant.

  • Erreur judiciaire:

    Si vous publiez ces 30000 pages, la loi vous impose d’anonymiser les noms des enfants victimes, ainsi que celui des personnes acquittées (même si leurs noms sont publics depuis 2004).

    Ce dossier est t-il celui de l’instruction, ou un dossier que vous avez complété vous-même?
    Dans les 2 cas, il faudrait que vous ayez l’autorisation de l’institution judiciaire. Un citoyen ordinaire n’a pas à se substituer aux fonctionnaires de la justice, sauf censure manifeste.
    Ici le problème n’est pas la censure. C’est celui d’un dossier qui selon vous « et consorts » est le signe qu’une violence extrême faite à des enfants et de la culpabilité d’un grand nombre d’adultes. Pour Dupont-Moretti « et consorts », mais aussi l’Assemblée Nationale, c’est le signe d’une erreur judiciaire énorme, et de la grande violence faites à 13 adultes.

    Ces 30000 pages ne portent pas de vérité divine en elles-mêmes. Tout dépend de la manière dont on les juges. On peut entre autres exemples penser aux rapports des dits « experts psychologues ».

    • Humanité:

      Erreur judiciaire, Vous êtes soit un des acquittés, soit un de leurs proches, soit un pedocriminel ou alors un débile profond

    • Martin Jacqueline:

      Pourquoi parler de « dits experts psychologues » Etant moi-même psychologue je trouve la méthodologie utilisée par Mme M-C Gryson tout à fait cohérente et valide.
      Quant aux aveux de Daniel Legrand ils ressemblent davantage à ceux d’un gamin qui reconnait qu’il a fait une grosse « bêtise » et, ne voulant pas être le seul à trinquer, dénonce alors sa camarade. C’est beaucoup plus vraisemblable qu’une stratégie pour se faire libérer, surtout lorsque l’on considère son niveau intellectuel.

  • Louise Marie Michel:

    bonjour

    ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiii publiez le, je serais la première a monter au créneau de ces salauds !!!!

    mais avant , remplacer les noms par des étoiles mais de façon subtil , exemple:

    pour Daniel legrand = trois étoiles, cherif = une étoile…. ect….

    oui si vous préferez de façon plus discrete.. par mail, vous avez les nôtres, servez vous en ….

    que la population ouvre enfin les yeux !! je suggère aussi de le donner a ma copine Dondé vamos pour son site du même nom, il faut tout mettre à plat pour les futures victimes, vous leur devez au moins ca, ne plus se taire, vous ne risquerez plus rien car plus on fait de lumières sur ces (bip), moins ils sont protégés, regardez le scandale jimmy savile en Angleterre, et aux pays bas, et enfin en belgique…..

    on est avec vous, on est vos soldats ne partez pas à la chasse aux pédos sans nous !!!!!

  • Mehdi:

    Bravo à vous pour votre travail et votre ténacité. Quand je lis les articles de Florence Aubenas et autres j’ai vraiment du mal à croire que ces gens disposent d’une carte de presse.
    Nous sommes très nombreux à vous soutenir, et je suis certain que nous serons de plus en plus nombreux quand l’information aura correctement circulé. Je m’efforce de faire partager vos articles au plus grand nombre.
    Amicalement.

  • rené brunet:

    silence radio de Jacques Thomet , le pseudo journaliste d’investigation , et gourou de Cherif Delay , ce garçon fut trimballé à travers toute la France pour servir la promotion du livre torchon de Jacques Thomet , sur l’affaire d’Outreau !

    Procès Outreau à Rennes: Myriam Badaoui disculpe à son tour Daniel Legrand…

    Jacques Thomet , va sans doute nous trouver , des explications du flop de ce procès de Rennes .

    osez publier mon message , si vous êtes honnête Monsieur Jacques Thomet .

    • Evelyne:

      Et comme on le sait tous, Myriam Badaoui est bien plus fiable qu’un ancien directeur de l’AFP (pendant 32 ans)… Contre lequel Dupond Moretti n’a jamais osé porter plainte… Dont il n’ose même pas prononcer le nom, d’ailleurs.

    • Humanité:

      René brunet : un troll comme on dit chez nous et sûrement un pedocriminel en puissance

    • ascouet:

      Pour ma part, concernant Myriam Badaoui et au vu de ses innombrables « trous de mémoire » et refus de répondre à certaines questions par « je ne me souviens pas », je dirai simplement : menteuse un jour, menteuse toujours.
      Vu les pressions et menaces dont les personnes qui défendent une autre version du jugement d’Outreau sont victimes, il ne fait aucun doute que les plus faibles ont cédé.

  • Elisabeth:

    Il y aura toujours ceux qui s’accrochent aux mensonges qui leur ont été livrés en pâture et ceux qui croiront que la vérité se trouve ailleurs.
    L’important c’est que le nombre s’inverse et que ceux qui ouvrent les yeux soient plus nombreux que les premiers.

  • Sophie:

    Envoyez tout à Wikileaks. Changeons ce système en donnant les infos au peuple.

  • Marie P:

    Monsieur Thomet,
    Respect pour votre travail en premier lieu.
    je suis le procès de Daniel Legrand fils et suis peu convaincue des déclarations et horrifiée des disculpations des parents Delay -Badaoui!
    Une fois de plus, la justice ne va t’elle pas faire son travail.
    Nous ne pouvons fermer les yeux plus longtemps..;tant que la justice ne se fait pas , des enfants continueront à souffrir en ce bas monde et des abus continueront de se perpétrer……
    Publiez et sachez que vous n’êtes pas seul.
    Nous sommes nombreux à avoir pris conscience de l’étendue de l’horreur et des crimes abjects.
    S’opposer à la barbarie est un acte citoyen fondamental.Toucher aux enfants est le pire des crimes et il ne doit pas rester impuni!

  • Maria:

    Vite, un pavé dans la mare ! Ils ne méritent que ça ces pourritures. Il faut une vraie justice et s’il faut ouvrir la boîte de Pandore, pourquoi pas. Le minimum serait déjà que la cour lise à Daniel Legrand toutes les lettres qui le confondent et qu’il s’explique là-dessus. Ils vont passer encore entre les mailles du filet à la fin. Les enfants doivent avoir gain de cause, marre qu’ils se fassent traiter de menteurs par des demeurés protégés par un système qui se croit tout puissant. Nous sommes là avec vous, prêts à diffuser les infos !

  • LE LIVE:

    Un frère de Saint-Jean condamné à 8 ans de prison pour agressions sexuelles
    La communauté Saint-Jean a publié un communiqué après l’énoncé du verdict, jeudi 28 mai en début de soirée, exprimant sa « consternation » et sa « tristesse » devant les faits reprochés.

    28/5/15 – 16 H 54 – Mis à jour le 28/5/15 – 19 H 18
    Imprimer Share on facebook Share on twitter Share on google_plusone_share
    Réagir 0
    AVEC CET ARTICLE
    Devant les Assises, les vérités incertaines du frère de Saint-Jean
    Pédophilie, le déni d’une communauté religieuse devant les tribunaux
    Un religieux de la communauté de Saint-Jean, accusé d’agressions sexuelles et de viols de jeunes filles, a été condamné jeudi 28 mai à huit années de réclusion criminelle par les assises de Saône-et-Loire, a-t-on appris de source judiciaire. Une peine de quatorze ans de prison avait été requise à son encontre.

    Jean-Dominique Lefèvre, 66 ans, qui comparaissait libre sous contrôle judiciaire depuis le 21 mai, était jugé pour des agressions sexuelles commises entre 1991 et 1999 contre cinq fillettes, en France et en Roumanie, ainsi que pour les viols de l’une d’entre elles, roumaine, et d’une jeune femme de 33 ans, en situation fragile et qui s’est suicidée.

    » Lire aussi?: Devant les Assises, les vérités incertaines du frère de Saint-Jean

    Le religieux doit par ailleurs comparaître le 2 juin devant le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay (Haute-Loire) pour l’agression sexuelle d’une mineure en 1991.

    Il vit actuellement au sein de la communauté de Saint-Jean à Rimont (Saône-et-Loire).

    La communauté a également été mise en cause au cours du procès, deux religieux entendus comme témoins reconnaissant des « manquements et insuffisances » alors que les tendances pédophiles de Jean-Dominique Lefèvre étaient connues, au moins en partie, rapporte le quotidien local Le Bien public . « Je n’ai pas dissuadé la famille de porter plainte, mais je ne me sentais pas non plus dans mon rôle de l’inciter à le faire », a ainsi regretté à la barre le P. François Falcon de Longevialle, ancien supérieur du religieux à Rimont. « Il y a eu de notre part un excès de discrétion. Aujourd’hui on ferait différemment, on inciterait le frère à se dénoncer à la justice ou on le ferait à sa place », a-t-il encore assuré.

    LA COMMUNAUTÉ SAINT-JEAN DEMANDE PARDON POUR SES DYSFONCTIONNEMENTS
    La communauté Saint-Jean a publié, jeudi 28 mai, en début de soirée, un communiqué à la suite de l’énoncé du verdict. « Durant le procès nous avons pu entendre la souffrance et la colère des victimes et de leurs familles, vis-à-vis de Jean-Dominique Lefèvre et vis-à-vis de la communauté, écrivent les frères de Saint-Jean. Nous redisons notre consternation et notre tristesse qu’un membre de la communauté ait abusé sexuellement des personnes et les ait blessées gravement. Nous condamnons ces comportements odieux. »

    Les religieux déplorent également « les manquements et les dysfonctionnements de la communauté qui ont ponctué la période des faits et pour lesquels nous demandons sincèrement pardon ». « Aujourd’hui de tels dysfonctionnements ne seraient plus possibles », assurent-ils, expliquant qu’« il est clair pour chaque membre de la communauté que toute suspicion de pédophilie doit entraîner un signalement à la police » et qu’ « il n’y a pas de place dans la vie religieuse pour quelqu’un qui peut faire du mal aux jeunes ».

    « Maintenant que le jugement civil a été prononcé, la procédure canonique pour l’exclusion définitive de Jean-Dominique Lefèvre de la vie religieuse pourra être engagée au Vatican », ajoute le communiqué.

  • Mathilde:

    Ah! Vous n’êtes pas à Rennes, tout comme vous n’étiez pas à St Omer en 2004 et ni à Paris en 2005.
    Vous avez épluché le dossier d’instruction mais vous n’allez pas écouter les témoins!
    J’avoue ne pas comprendre.
    Vous passez votre vie à sillonner la France et donner des conférences sur l’affaire d’Outreau, mais vous n’allez pas suivre le procès.

    • Jacques Thomet:

      Vous allez comprendre bientôt… Je n’en dis pas plus.

      • Glop:

        Franchement, à quoi cela rime-t-il de jouer ainsi les « mystérieux » ? Pourquoi ne faites-vous que menacer de publier ces 30.000 pages ? Pourquoi ne le faites-vous pas *vraiment* ?

        • Humanité:

          Mr Thomet risque sûrement très gros à le publier, je pense qu’il le fera lorsqu’il n’aura plus rien à perdre. Mais comment pourrais-il continuer ses investigations et donc nous informer si son site est fermé et qu’il purge une peine de prison avec lourde amende? Parce qu’à mon avis c’est ce qu’il l’attend s’il le fait…même si j’avoue je ne fais pas de droit. Il a une famille, comme vous Glop je suppose…bref rien n’est aussi simple que votre demande …

    • Mathilde:

      Pas re réponse à ma question , mais on va voir ce qu’on va voir…..
      Pas de publication parce que: – 1° c’est juridiquement risqué
      – 2° 30 000 pages sur facebook est-ce vraiment techniquement possible.

      Bref beaucoup de bruit pour rien.
      P

    • Electra:

      D’autant qu’en Cour d’Assises ce qui compte c’est l’oralité des débats et non le dossier d’instruction. (et heureusement vu son éclatante fragilité)

  • outreau en V.O.:

    Comment expliquer que les aveux de Daniel Legrand coïncident parfaitement avec les descriptions des enfants lorsqu’ils évoquent les viols en réunion et le meurtre de la fillette pour Jonathan. M.-C Gryson a examiné les 12 enfants reconnus victimes de viols et elle a pu estimer que leurs récits étaient aussi concordants !
    Pareil pour Delplanque et Grenon lors de leurs aveux, récits identiques à ceux des enfants!

    Et que dire des motivations des rétractations de Legrand et Badaoui ? La présence d’un meurtre en est la clé de voute…ils risquaient le maximum pour complicité ! Donc personne ne se connait et les enfants mentent c’est la meilleure stratégie !

Laisser un commentaire

Catégories
Archives