Share to Google Plus

18 juillet 2009 

(Malgré 1800 km parcourus en voiture depuis jeudi dans cette belle France, je ne résiste pas au plaisir, avant même de défaire mes valises, de vous alimenter sur le flot de nouvelles en provenance de notre si chère Amérique Latine…) 

 

La Colombie a extradé aux USA jeudi l’ex-geôlier d'Ingrid Betancourt, le guérillero des FARC Gerardo Aguilar, alias « Cesar », capturé au moment de l'opération de libération de la Colombienne et de 14 autres otages le 2 juillet 2008. 


Gerardo Aguilar a été remis à des représentants des autorités américaines, sur la base militaire de Catam, dans l'ouest de Bogota, d'où ils ont décollé pour les Etats-Unis.

 

Le chef de la police judiciaire colombienne, Gilberto Ramirez a expliqué à des journalistes qu'il était réclamé par les Etats-Unis pour « prise d'otages et soutien aux activités terroristes des Forces armées révolutionnaires de Colombie » (FARC). 

Selon le ministre de l'Intérieur Fabio Valencia, l'homme est également recherché pour trafic de drogue et réclamé à ce titre par un tribunal de Washington D.C., ce qui a motivé l'acceptation par la Cour suprême colombienne de la demande d'extradition.

 

« Cesar » avait été capturé au côté d'Alexander Farfan, alias « Gafas », pendant l'opération Jaque (échec et mat) au cours de laquelle l'armée colombienne avait libéré, le 2 juillet 2008, Ingrid Betancourt, enlevée en février 2002 et les trois Américains Marc Gonsalves, Thomas Howes et Keith Stansell, des employés de l'entreprise américaine de sécurité Northrop Grumman Corporation, pris en otages un an plus tard, ainsi que onze militaires et policiers colombiens.

 

Les Farc avaient accusé les deux hommes d'être des « traîtres » et d'avoir été complices de cette opération, moyennant finances. 

 

Noël Saez, l’agent secret français « 008 », de la DGSE, qui n’avait pas avancé d’un pouce en six années pour obtenir la libération de l’ex-candidate colombienne à la présidence de son pays, avait abondé dans le même sens sans la moindre preuve, intoxiqué par sa haine contre le régime démocratique d’Alvaro Uribe. 

 

La Suisse, pays hôte de multiples chefs des terroristes colombiens, dont Lucas Galdron, leur « ambassadeur » autoproclamé dans la Confédération, n’est pas en reste. Sa Radio Suisse Romande (RSR), dans son interview complaisante de « 008 », avait même affirmé que le gouvernement colombien avait payé 20 millions de dollars à « Cesar » pour la libération des 15 otages dont Ingrid ! 

 

« Cesar » avait été, avec « Gafas », le chef  des geôliers des trois Américains et d'Ingrid Betancourt pendant plusieurs années. 

On attend les réactions de « 008 » et de la Suisse, où continue de sévir la diaspora terroriste de la guérilla colombienne. 

Une réponse à “L’EXTRADITION AUX USA DE « CESAR », LE GEOLIER D’INGRID BETANCOURT, RIDICULISE « 008 », L’AGENT SECRET DE LA FRANCE, ET LA SUISSE”

  • Fabio:

    Je suggere de ne plus elever ce nefaste personnage avec le rang de « huit » . Il devrait s’appeler simplement zéro zéro zéro. Le zéro apparait sept fois dans le chiffre vingt millions. Sept années de résultats nuls. Zéro zéro zéro etc…..

    On est heureux que vous vous reposiez, que vous trouvez toujours belle la France [on vous craignait sous l'influence de José et Lebeb :D :) ;) ]

    Mais on est surtout heureux et reconnaissant de votre devouement pour vos lecteurs. Merci beaucoup et Adelante! Les jours qui viennent seront décisifs!

Laisser un commentaire

Catégories
Archives